Fashion blog and lifestyle storyteller

featured Luxe Non classifié(e) VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Le Salon du luxe 2018 en 5 points clés  

26/06/2018

Le Salon du luxe 2018 en 5 points clés  

This post is also available in: Bulgare

Le Salon du luxe 2018 a mis l’accent sur le sujet des Nouveaux visages du luxe. Le prestigieux forum parisien, auquel j’ai eu le plaisir d’assister, a réuni des représentants de l’industrie qui ont discuté et présenté les dernières données sur la consommation de biens et de services à travers le prisme des millénials et la génération Z, l’intelligence artificielle, la néostalgie, le développement durable, les consommateurs en Chine, la mode-ification du luxe, le marché secondaire et les défis devant cette industrie.

Les principaux accents que j’ai choisi de partager ici sont:

La néostalgie

Le luxe est une invitation au voyage hors du temps, une parenthèse enchantée, déconnectée du monde réel.

Stéphane Galienni, Balistik art, parle du syndrome d’un monde postmoderne: la révolution digitale et la notion du temps qui a complètement changé (depuis l’an 2000). Slow vs fast, rétro vs extrême hype…

Qu’est-ce que la néostalgie?

Néostalgie : le présent comme point d’ancrage, dans les deux sens, un monde postmoderne : désir d’innovation, désir d’authenticité. La néostalgie ne s’enferme pas dans un style ou une époque : elle puise son inspiration dans le passé avec l’esthétique techno-futuriste du monde de demain. C’est l’union du nouveau et de l’ancien. Une inspiration qui vit et s’exprime par le mélange de cultures, d’époques, de références, de courants esthétiques. Un éclectisme de style qui ravive un sentiment nostalgique, mais qui demeure toujours nouveau, inédit.

Comment créer ou ré-enchanter de la désirabilité de luxe dans un monde où l’attente nous est totalement insupportable ? – En ré-injectant de l’émotion néostalgique dans nos vies digitales : e.g. Facebook ré-injecte de l’émotion au quotidien avec «this day »  , Instagram – ré-injecte de l’émotion avec des filtres vintage qui vieillissent l’instant.

L’une des marques de luxe les plus iconiques – Gucci en fait une démonstration sophistiquée en jouant avec les codes de la néostalgie : une décision qui apporte un énorme revenu au géant italien:

 

 

Éléments du succès en retail

L’invité spécial du Salon du luxe fut Ramdane Touhami, fondateur de l’ Officine Universelle Buly. Un exemple de profil atypique qui a eu un succès commercial incroyable, il provoque l’audience avec son intervention. Voici les 4 éléments du succès en retail selon lui :

  • Celui qui a inventé le produit est heureux
  • Celui qui l’a produit en est fier
  • Celui qui le vend croit que c’est un bon produit
  • Celui qui l’achète n’a pas l’impression qu’il s’est fait avoir

 

Les challenges du luxe

Le luxe ne suffit plus à créer le rêve, le luxe ne suffit plus à l’ère du désir : les marques de luxe sont désormais des mega brands ; pour croître elles doivent doper le désir et le nourrir sans cesse.

 

La Mode-ification du luxe – influence de la mode et de ses mécanismes :

Les mécanismes de mode (hier séparés) pénètrent tous les secteurs du luxe :

  • plus de nouveautés par an
  • plus de collections, capsules
  • importance des relais du e-désir (bloggers, KOL’s, influenceurs)

 

 

Sustainable et innovation: quel futur pour la mode et le luxe ?

Le durable devient vraiment sexy. La mode se transforme en vecteur de transmission des messages importants. En France, la mode représente 1,7% du PIB français – ce qui est plus que l’automobile et l’aéronautique. En changeant la mode on peut changer le monde – elle est libératrice des femmes au 20e siècle, sensibilise à travers le social média au 21e –par exemple Dior et « we should all be feminists ».

Dans une campagne la créatrice Stella McCartney alerte :

Only 1% of clothing is recycled. What are we doing?

Selon les statistiques:

  • on ne porte pas 90% de sa garde-robe
  • dans la réalité de la fast-fashion la durée de vie d’un vêtement est 7 fois
  • on consomme 5 fois plus de vêtements qu’en 1980
  • la mode est le deuxième pollueur mondial après le pétrole
  • l’Américain moyen jette plus de 37 kilos de déchets textiles par an

 

Le marché secondaire

L’un des grands sujets à l’ordre du jour de l’industrie du luxe, également touché au Salon à Paris, est celui du marché secondaire.

Le marché secondaire est un modèle hybride, proposant 2 systèmes d’accès au luxe :

  • marché de l’occasion
  • marché de la location

La grande conclusion des experts est que le marché secondaire n’est pas incompatible avec le luxe. Il naît et se développe naturellement en suivant d’autres tendances actuelles de notre époque:
Les jeunes et les réseaux sociaux – changer régulièrement d’articles pour se montrer, mais aussi pour éviter le gâchis – redonner la vie au produit. Aujourd’hui nous sommes témoins d’un modèle de transmission horizontale (à quelqu’un d’autre) et non plus verticale – comme avant. In nouvel axe sur l’utilisation et non pas la possession (on achète moins de voitures et utilise plus Uber, par exemple).

Le marché d’occasion et le marché de location permettent de donner une seconde vie aux produits, avoir accès à des pièces uniques, une nouvelle tendance de société (usage et possession), les collectionneurs, le vintage comme côté trendy, l’idée de recycler.

En fait, des pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Italie ont depuis des années la culture des outlets (off-price) faisant partie du marché secondaire du luxe, tandis qu’en France et en Espagne les ventes privées sont plus populaires. L’Asie montre une croissance dans ces marchés, et certains outlets et villages de marques deviennent des destinations touristiques en elles-mêmes.

La forte croissance et le potentiel de ce marché se reflètent également dans le fait que récemment Richemont a annoncé son intention d’acheter Watchfinder (le retailer mondial de montres d’occasion).

 

Vendre du rêve est effectivement la mission essentielle du secteur du luxe et de ses marques. Et comme l’indique Axel Dumas, CEO Hèrmes

Peu importe votre prestige ou votre âge, vous devez être pertinent pour votre époque, afin de continuer à exister.

 

Pour plus de tendances et sujets liés au luxe, consultez la section Luxe du blog.

Photos: Martina Todorova

 

En partenariat avec Air France

 

 

54

Written by:



Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*