Fashion blog and lifestyle storyteller

featured Lifestyle Non classifié(e)

En temps d’anti-age et anti-stress, pouvons-nous adopter une approche positive envers l’âge et parler d’age management ?

01/11/2017

En temps d’anti-age et anti-stress, pouvons-nous adopter une approche positive envers l’âge et parler d’age management ?

This post is also available in: Bulgare Anglais

Sans s’en apercevoir, la question de l’âge a commencé à me déranger. Je me regardais dans le miroir et je trouvais des signes d’âge sur mon visage.

Il y a quelques mois, j’ai partagé avec Mira que je ressens ce poids et le vois dans les yeux des autres. Elle m’a parlé de la philosophie de la marque qu’elle représente. Une philosophie selon laquelle

«le vieillissement fait partie d’un processus naturel et il est inutile de le combattre, mais nous devons l’accompagner et aider les femmes à prendre de l’âge comme elles le veulent. Et elles veulent que ça soit beau. »

Ainsi, l’idée de parler de l’âge et comment faire pour l’aborder d’une manière positive, est née. Aujourd’hui, je vous présente quatre femmes qui m’ont toujours inspiré par ce qu’elles font, par leur façon d’être, pour les personnalités qu’elles sont : Mira Draganova – Directrice générale de NAOS, Iliana Zaharieva – Directrice de la Communication corporate de Mtel, Maria Konakchieva – RP de l’Institut Français et Diana Zaharieva – Co-fondatrice du portail Fashion Inside.

Notre conversation commence autour d’un article:

Mira: J’ai lu un article sur une actrice américaine qui commence à lutter contre cette pression sociale d’avoir l’air jeune. Sa thèse est que chacun a le droit d’avoir l’air ce qu’il veut. Si nous unissons les efforts et acceptons l’âge, nous serons plus forts contre la pression nommée agéisme …

 

Iliana: Il y a une discrimination fondée sur l’âge, dans ma profession, la pression est très forte parce qu’elle a un caractère public. Lors d’une cérémonie, Madonna avait dit: “Et, s’il vous plaît, ne vieillissez pas, car vous n’avez pas le droit. Vous devez être toujours jeunes et belles.

Maria: Il y a 30 ans, la tendance venait des États-Unis et de Hollywood – le «jeunisme» – rester toujours jeune. Étant des dieux grecs, qui ne vieillissent jamais. C’est un mythe.

Quelle est votre perception de l’âge ?

Mira: C’est un ressenti. J’ai un certain âge dans ma tête et je dis qu’à l’âge de 36 ans je me sentais merveilleusement bien et ça, c’est mon âge. Je n’aime pas que quelqu’un me dise “c’est fait jusqu’à un tel âge ou tel âge“. Pourquoi? Là, depuis 1 an, je suis des cours de danse classique, ce qui a toujours été mon rêve.

Diana: J’ai eu une période pendant laquelle j’avais peur de l’approche des années 40. Quand j’ai eu 40 ans, j’ai vu que ce n’était pas effrayant. En regardant les photos, je me rends compte que je me sens mieux maintenant, plus sûre, plus à l’aise.

Chaque âge est vraiment bon.


Iliana: Même si ça peut paraître un cliché, la vérité est que c’est l’esprit qui compte. Quand je regarde les autres, je pense que nous ne vieillissons pas vraiment – nous voulons faire les mêmes choses que nous faisions auparavant, nous profiton de la même façon de la vie quand nous le pouvons. Je ne suis pas inquiète concernant l’âge.

 

Quel est le conseil le plus précieux que vous avez reçu pour prendre soin de vous?

Mira: Ma grand-mère, qui aura 90 ans dans quelques mois, me disait: Mira, même si tu sors la poubelle, il faut pas que tu sois négligée. On sait jamais – tu peux rencontrer quelqu’un que tu n’as pas vu depuis 20 ans! 

Diana: Ma première propriétaire, une vieille aristocrate d’Haskovo, ne sortait plus de chez elle, mais elle se levait le matin, mettait sa robe, façonnait ses cheveux en ondulations avec des pinces en métal, complétait le tout par un rouge à lèvres rouge. C’est sa mère qui lui avait appris tout ça.

Si vous devez sélectionner un produit pour le visage, ce sera:

Diana: crème solaire et crème pour les yeux

Iliana: crème pour le visage et eau micellaire

Mira: eau micellaire

Quel est le rituel qui nous fait rester jeunes?
Iliana: Profiter des moments, des voyages, des enfants, des amis. Le goût pour la vie est très important, mais il peut être perdu parce que nous sommes stressés, fatigués, nous avons des soucis, c’est le plus grand défi.

Le goût pour la vie

Diana: Le goût de pour vie – cela nous fait rester jeunes. Même si à l’extérieur, on peut avoir des rides, d’avoir vieilli, ne pas être dans sa meilleure forme, quand on aime la vie, ça se voit de l’intérieur.

Maria: Garder le goût pour la vie, l’art de vivre, comme disent les Français.

Mira: Ne pas avoir peur parce que cette émotion est dévastatrice si elle reste plus longtemps en nous.

 

Quelle est votre astuce beauté?

Iliana, Diana (presque simultanément): shopping – le meilleur antistress qui remonte le moral.
Iliana ajoute: Cette émotion est très vite consommée, comme toutes les choses matérielles dans la vie.

Mira: Je suis la seule non-shoppaholic à la table. En fait, je n’aime pas faire du shopping. J’aime les choses de qualité qui sont durables dans la vie, alors je garde la joie d’elles. Mon “secret” (même si ce n’est pas un secret): nettoyer le visage.

Diana: L’hiver dernier j’ai découvert le bienfait des huiles de visage.

Iliana: Moi aussi, mais je ne les utilise que le soir, avant de me coucher.

Note de l’auteur Esthederm dispose d’une collection de soins INTENSIVE – sérums qui sont adaptés aux besoins spécifiques de la peau, pendant le moment actuel, qui s’appliquent pendant une période de deux mois. La formule qui m’a impressionné est celle de la spiruline, de l’hyaluron et du rétinol.

 

Maria: Les stars ont des secrets de beauté, qui sont des secrets fictifs. Tout passe par la chirurgie et de très bons produits cosmétiques. Je ne crois pas aux beautés naturelles après l’âge de 70 ans, ce n’est tout simplement pas possible, parce que la vie est comme ça.

Une vie avec soin pour soi, avec beaucoup d’esprit intérieur et en même temps – de l’espoir.


Iliana
: Ce qui aide aussi c’est mettre des talons, du rouge à lèvres, d’aller chez le coiffeur. Ces choses simples fonctionnent toujours.

Maria: Pensez que c’est bon de vieillir lentement et bien, avec de très grands sourires, avec quelque chose qui vous donne de l’éclat.

 

Avez-vous un produit beauté que vous avez toujours dans votre sac à main?

Maria: Rouge à lèvres

Iliana: 2-3 rouges à lèvres – en rouge, rose, pour bonne humeur

Mira: crème solaire car je bronze très vite

Diana: Gloss à lèvres, crème pour les mains et eau cellulaire

 

Pouvons-nous parler d’age managment et d’un regard positif sur l’âge?

Diana: Dès que nous nous sentons bien et avons un désir de vivre, de faire de nouvelles choses, d’être en forme et en harmonie avec nous-mêmes, l’âge ne peut pas nous déranger.

Iliana: Cela fait partie de cette démarche de revenir à des choses plus vraies et réalistes – que les modèles ne soient pas anorexiques, qu’il y ait des femmes normales, que nous ayons un air naturel et nous vieillissions d’une belle manière. Ce ne sera pas facile, mais je crois et je l’accepte positivement. Il est bon de commencer à changer les perceptions autant que possible.

Maria: en Bulgarie, le vieillissement est une maladie car il n’y a pas de soins – non seulement  cosmétiques, mais aussi médical. Pour moi, il est important pour une personne, quand elle est âgée, d’être sûre de trouver un remède. Vous, les jeunes, vous devez parler davantage de santé, de soin et d’esprit. La beauté sauvera toujours les gens.

Mira: Le bonheur est la clé – il affecte le visage, la peau, tout.

0

Written by:



Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*