Fashion blog and lifestyle storyteller

Lifestyle Mode

La mode et la liberté d’être qui nous voulons

16/03/2017

La mode et la liberté d’être qui nous voulons

This post is also available in: Bulgare Anglais

Ces dernières années je me rends compte de plus en plus que la mode m’incite à montrer des traits de moi dont j’ignorais l’existence. (Ou bien ceux-ci ont été bien cachés, pratiquement introuvables). Or, elle me donne de la liberté.

Les conventions mises à part, mais c’est exactement la mode le moyen de communication qui permet d’être soi-même d’une manière très visuelle, remplie de sens et de symboliques. Avez-vous pensé à quel point nous rentrons dans les codes du quotidien, du milieu qui nous entoure, du code vestimentaire corporate, des coutumes de la famille ou de l’endroit que nous habitons?

Et comme quoi, d’une manière imperceptible nous nous retrouvons dans des cases que nous (auto)déterminons comme un “style personnel”.

So happy to be back in Milan! It is time for Fashion week ❤ #mfw #forever21nextstop #forever21bulgaria

A post shared by Style Inspiratrice (@styleinspiratrice) on


D’une part c’est génial d’être reconnu, d’avoir une forme distinctive de communication dont les gens associent à notre personnalité. D’autre part, il est bien embarrassant de ne porter que des choses fortement prévisibles – des fringues et accessoires qui nous achetons instinctivement car nous aimons beaucoup et croyons que ceux-ci nous vont très bien.

Тенденция завръщане на логото: да или не? The return of the logo trend: yay or nay?

A post shared by Style Inspiratrice (@styleinspiratrice) on

Il y a quelques années, j’ai été aussi dans ce cours «normal »  des choix de mode

jusqu’au jour où je me suis dit que je n’achèterai plus des choses que j’avais déjà dans mon dressing.

Ce fut le premier pas.

Petit à petit j’ai commencé à sortir de la zone du comfort en portant des vêtements et des chaussures qui, je considérais, jusqu’avant, impossibles d’aller bien avec moi et mon style. En fait, je me rendais compte que toutes les limites et le « ça ne me va pas »  n’étaient que fruit de mon imagination, dans la plupart des cas privés de tout argument objectif.

Je doute être en mesure aujourd’hui de dire catégoriquement que je ne mettrai jamais quoi que ce soit. Parce que la mode est une liberté – d’être ceux et tels que nous voudrions, de nous faire voir de la façon dont nous voulons, de nous sentir embarrassés, de nous marrer, d’être trop sérieux, trop en couleurs, mélancoliques ou romantiques. D’oser lancer le défi pour une nouvelle fois pour voir ce que ça va donner, pour être libre de provoquer, d’essayer et de comprendre.

Ce dernier mois, ensemble avec Forever 21, j’ai eu la possibilité de choisir et de mixer des styles préférés avec des éléments que j’ai toujours voulu tester, mais j’en ai jamais eu le courage. Ce qui fait donc, que je me suis retrouvée avec une paire de jeans blancs en plein hiver, un pull crop, des mules argentées, un pantalon-fuseau en étoiles, un sac à main transparent et une tiare que j’ai portée dans les villes européennes.

Et, pour l’ouverture du nouveau magasin de la marque j’ai un dilemme – je ne sais pas laquelle des deux combinaisons choisir ? Vous mettrez quoi, vous ? 🙂


Photos: Martina Todorova et Styleinspiratrice

0

Written by:



Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*